Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Quel-est-donc-l-esprit-du-Careme

Quel est donc l’esprit du Carême ?

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 22 février 2013
  • réagir
  • 1 vote

C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Église propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.


Au commencement il y a le vide
Soyez généreux comme votre Père est généreux. Ne vous posez pas en juges et vous ne serez pas condamnés, acquittez et vous serez acquittés. Donnez et on vous donnera ; c’est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante qu’on vous versera dans le pan de votre vêtement, car c’est la mesure dont vous vous servez qui servira aussi de mesure pour vous. (Luc 6, 36-38).

Le texte de l’évangile de Luc qui nous est proposé aujourd’hui conclut le renversement opéré par Jésus dans la conception du bonheur et du malheur. Dans la logique du monde : la richesse, la satiété, la gaîté, le succès et l’admiration de tous sont les marques évidentes du bonheur ! Mais il suffit de regarder autour de soi, de lire la presse people, pour se convaincre, que rien n’est plus fragile et que souvent rien n’est plus faux. Jésus ne pas autre chose quand il dit Malheureux vous… (Lc 6 24-26). Ce n’est pas une menace, c’est un constat désolé.
Et que manque-t-il donc à tous ces êtres humains pour être déclarés « bienheureux » ? Il leur manque de manquer….
… Tout ce qui n’est pas donné est perdu… Cela vaut évidemment de nos biens, de nos capacités et de nos richesses matérielles ou non. Mais, plus profondément, cela ne vaut-il pas pour nous-mêmes ? Une fois encore : Celui qui voudrait sauver son âme la perdra, celui par contre qui perdra son âme à cause de moi la sauvera. (Lc 9, 24). Mais quelle distance, hélas entre ce que j’écris et ce que je vis.
Allons jusqu’au bout : dans le don de la vie du Christ et dans le don de l’Esprit, cela ne vaut-il pas de Dieu même ?
Extrait du livre de Jean-Marie Ploux : Quarante et quelques pas dans le désert, 255 p., 2012, Éd. Médiaspaul.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.