Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Nouvel-autel-Saint-Pierre
        Nouvel autel Saint-Pierre

Nouvel autel Saint-Pierre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 5 mars 2012
  • réagir
  • 0 vote



Le chœur roman de l’église Saint-Pierre du Mont (Landes), remanié avant la Révolution par des artistes piémontais, n’avait jamais été doté d’un mobilier liturgique « définitif » après la Réforme de Vatican II.


Le chœur roman de l’église Saint-Pierre du Mont (Landes), remanié avant la Révolution par des artistes piémontais, n’avait jamais été doté d’un mobilier liturgique « définitif » après la Réforme de Vatican II. Toujours en attente d’achèvement de restauration depuis plus de vingt ans, encore partiellement occupé par des meubles provisoires et sans grâce, cet espace est désormais orné d’un autel béni par Mgr Philippe BRETON en décembre 2011.
Il s’agit de la première tranche d’un réaménagement global, que seules les faibles ressources empêchent la paroisse de mener d’un trait.
Pour réaliser ce projet, la Commission diocésaine d’art sacré a coopéré avec Pascal DAUDON, plasticien bordelais, landais d’origine.
On lui devait déjà deux panneaux du décor encadrant l’entrée du chœur : une Annonciation et une Résurrection.
La force plastique de son travail et sa richesse chromatique répondait élégamment à la – relative – exubérance baroque des frères Mazzetti (ancien autel et décors de la tour lanterne), tout en proposant une œuvre aussi marquante qu’en harmonie avec l’esprit du lieu.

La CDAS a défini avec le plasticien, pour l’autel mobile, une forme rectangle en léger biseau des côtés vers le haut, dans un simple mais beau bois de hêtre (Bernard LEMESRE, ébéniste) : hauteur 95 cm ; largeur 105 cm ; profondeur 85 cm.
Et pour le décor (Pascal DAUDON), on a choisi de rappeler la mission apostolique :
« Allez, de toutes les nations faites des disciples » Matthieu 28, 19.

Les quatre faces de l’autel sont ainsi une évocation de la marche missionnaire des Douze. Leur figuration, s’arrêtant à hauteur de poitrine, fait abstraction de visages anecdotiques : seule prévaut ici la dynamique de la marche et l’harmonie colorée des drapés se détachant sur un fond brun-rouge de très belle tenue. Sur la face principale, Saint Pierre tient les « clefs de l’Église » : « Sois le pasteur de mes brebis » Jean 21, 16 .
Douze paroissiens avaient auparavant pris la pose photographique pour figurer les disciples !

Ces figures des Apôtres sont traitées exclusivement à l’encre de haute qualité, appliquée directement sur le bois pour en laisser transparaître le dessin des fibres. Les personnages et les drapés de leurs vêtements sont travaillés directement au doigt - ni pinceau ni brosse – offrant de superbes modelés dont la vigueur surprend les visiteurs de l’église.

Le plateau est orné d’un grand poisson, finement gravé, référence directe au ICHTUS des premiers chrétiens.

Le tout offre un résultat qui nous semble remarquable, alliant puissance symbolique et subtilité des tons. Simplicité du volume et virtuosité plastique. Pour l’église Saint-Pierre, désormais, Jésus Fils de Dieu Sauveur rassemble ses disciples, de tous horizons, à la table du Royaume. Pour le plus grand plaisir des yeux et l’élévation de l’esprit.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.