Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Le-relais-paroissial-de-Tethieu
          Le relais paroissial de Téthieu

Le relais paroissial de Téthieu

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 octobre 2010
  • réagir
  • 0 vote

Animateur : Bernard Tauziède
Trésorier et communication : Marguerite Tallec
Sacristie : Janine Lalanne
Funérailles : Soeur Raymonde, Marguerite Tallec, Bernard Tauziède

Communauté rurale
228 rue Moura-de-Sounin
Soeur Raymonde

Un peu d’histoire ...

L’église de Téthieu est dédiée à Saint Laurent, un jeune diacre qui mourut sur un gril, en 258 à Rome, pour avoir refusé de remettre à l’empereur les aumônes que l’Eglise réservait aux pauvres.
Malgré des recherches approfondies menées par un ancien curé et par Charles Darracq aux archives départementales des Landes à Mont de Marsan, nous connaissons peu de chose concernant la paroisse de Téthieu en des temps anciens.
Sur le cartulaire de la cathédrale de Dax (XI et XII° siècle), il est fait état de « Sanctus Stephanus de Tétiu » soit : St Etienne de Téthieu. A-t-elle changé de dédicace suite au passage de Jacques de la Croix, plus connu sous son nom de guerre Balthazar ? Il rançonnait, pillait, tuait et pendait pour le compte du Parlement de Guyenne, et pour le sien , contre les places fidèles au pouvoir royal de Louis XV et de Mazarin. En février 1653, il vint incendier à Téthieu une demeure seigneuriale, Le Sale, appartenant au baron de Cauna. Beaucoup d’églises et de maisons seigneuriales sont incendiées et les prêtres eux-mêmes sont battus et succombent aux mauvais traitements infligés par les mercenaires de Balthazar ou ceux du roi, suivant les alliances.
Sur les registres de 1699, l’église est dédiée à St Laurent. Le 3 avril 1742, lors de sa visite, l’Evêque d’ Acqs Mgr Louis-Marie de Suarez d’Aulan préconisait le relèvement et le crépissage des murs extérieurs de l’église. Le cimetière était autour de l’église et il le trouva « bien clos de murailles » . Depuis, par mesure d’hygiène, il a été déplacé.
L’église possède un porche, sous le clocher. Deux tourelles encadrent la porte d’entrée. Dans celle de gauche, un escalier de pierre permet d’accéder au clocher et à la tribune. L’intérieur du sanctuaire se compose d’une nef centrale et de collatéraux. L’abside est surmontée d’une coupole qui surplombe l’autel et une statue de Saint Laurent. Aux murs, de chaque côté, deux tableaux rappellent la vie du Saint. La travée de droite fait face à l’autel de St Joseph. Au mur, un tableau représente St Vincent de Paul qui recueille des enfants. La travée de gauche fait face à l’autel de la Vierge avec une statue de Marie et au mur, la Vierge est peinte, montant au ciel.
Les vitraux sont de facture récente. Ils ont été installés en 1952, après la destruction des précédents par la foudre. Ils proviennent de l’atelier de Jean Lesquibe, maître verrier à Anglet. Ils représentent : St Laurent, St Pierre, St Vincent, St Isidore, mais aussi Ste Cécile et Ste Marthe.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.