Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/La-vie-de-Vincent-Lambert-devenue-une-Affaire-ou-un-dossier
          La vie de Vincent Lambert devenue une « Affaire » ou un dossier…

La vie de Vincent Lambert devenue une « Affaire » ou un dossier…

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 9 septembre 2015
  • réagir
  • 0 vote

Vincent Lambert, après un accident de la route en 2008 (il est âgé de 32 ans), se trouve depuis sept ans dans un état de conscience dit pauci-relationnel.
Devant la non amélioration de son état, l’équipe médicale décide le 10 avril 2013, après avoir consulté sa femme mais sans avis de ses parents et frères et sœurs, de cesser de l’alimenter et de l’hydrater.
Une longue bataille judiciaire s’engage alors entre ceux qui sont favorables à l’arrêt de son alimentation et de son hydratation et ceux qui y sont opposées, les avis étant divergeant au sein même de la famille.


- La Cour européenne des droits de l’homme (CDEH), saisie, a autorisé le 5 juin l’arrêt des soins (sans l’imposer) (12 voix contre 5). Elle estime que sa décision ne viole pas l’article 2 de la Convention européenne des droits de l’homme.

- Le 23 juillet, l’équipe médicale du CHU de Reims décide de suspendre la procédure collégiale d’arrêt des soins qu’elle avait repris avec les différentes parties de sa famille car selon elle « les conditions de sérénité et de sécurité nécessaires à la poursuite de cette procédure, tant pour Vincent Lambert lui-même que pour l’équipe soignante, ne sont pas réunies ».

- Le Porte-parole de la Conférence des évêques de France, Mgr Olivier Ribadeau Dumas fait le jour même le communiqué suivant :

« La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la décision du Docteur Daniela Simon, responsable de la procédure collégiale concernant M. Vincent Lambert, et en prend acte.
Cette décision manifeste l’extrême complexité de la situation et son caractère infiniment douloureux.
La Conférence des évêques de France invite à la pudeur, à la modération et à la discrétion.
Les évêques encouragent les chrétiens à faire monter vers Dieu leur prière pour M. Vincent Lambert, sa famille, ainsi que pour ceux à qui il appartiendra de prendre des décisions. »

- Le CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DES MÉDECINS a également publié le 23 juillet un communiqué.

- Le 8 septembre, François Lambert, son neveu, entreprend deux démarches judiciaires contre le CHU de Reims : l’une pour l’obtention de l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielles et l’autre pour excès de pouvoir.

Dans une interview donnée début juin à La Croix, Mgr Ribadeau-Dumas souligne trois points :
* cette affaire ne traite pas de l’euthanasie en général mais d’une personne humaine particulière.
* la Cour européenne des droits de l’homme juge en droit et non d’un point de vue éthique.
* le Sénat examine à nouveau le projet de loi sur la fin de vie dit « Claeys-Leonetti » (15-16 juin).
Mgr Olivier Ribadeau-Dumas invite également à ne pas déduire de l’arrêt de la CEDH des conséquences qui n’y sont pas
.

Mgr Pierre d’Ornellas et l’arrêt de CEDH. Il souligne la tension entre deux attitudes fondamentales : la protection de la vie et le respect de la liberté humaine.

- LIRE OU RELIRE : MGR PIERRE D’ORNELLAS : « Vincent Lambert nous oblige à la réflexion » (12 juin 2105)

- REGARD DU P. BRUNO SAINTÔT (S.J), DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT ÉTHIQUE BIOMÉDICALE AU CENTRE SÈVRES (PARIS)

- VINCENT LAMBERT : REPÈRE DES RECOURS EN JUSTICE

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Service diocésain de la pastorale de la Santé
Responsable diocésain abbé Olivier Dobersecq
48, rue Victor Hugo
40990 SAINT PAUL LES DAX

+335 58 91 58 93
mail
Plan d’accès