Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/La-dignite-de-la-procreation-declaration-des-eveques-de-France
          La dignité de la procréation : déclaration des évêques de France

La dignité de la procréation : déclaration des évêques de France

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 23 septembre 2018
  • réagir
  • 0 vote

À l’approche de l’ouverture du débat parlementaire en vue de la révision de la loi bioéthique, tous les évêques de France ont signé et publié le 20 septembre la déclaration intitulée : « LA DIGNITÉ DE LA PROCRÉATION ».

En librairie à partir du 24 septembre. 112 pages.


La déclaration commence par ces mots : « Donner la vie à un enfant est une expérience des plus fortes, une source d’émerveillement des plus profondes, une responsabilité des plus grandes (…). Aussi, l’Église catholique se veut attentive au désir d’enfant et à la souffrance due à l’infertilité ».
Le texte continue en affirmant que « la procréation ne doit s’apparenter ni à une fabrication, ni à une marchandisation, ni à une instrumentalisation » car « toute personne, quelle qu’elle soit, a une dignité [qui] doit être traitée comme une fin et jamais comme un simple moyen. Procréer, c’est désirer faire advenir une personne en la voulant pour elle-même. » « La souffrance liée au désir d’enfant doit être accompagnée. »

La déclaration comporte 3 parties :
1- Valeur et norme fondamentales de la procréation
2- Principaux problèmes éthiques dans les pratiques actuelles de l’AMP
3- Principales difficultés éthiques du projet d’« AMP pour toutes les femmes
 »

Parmi les problèmes éthique existant, le texte pointe :
* le devenir des embryons humains « surnuméraires »
* le recours à un tiers-donneur
* le développement de l’eugénisme libéral
* la nécessaire référence paternelle pour l’enfant
* le risque de marchandisation
* le changement de destination de la mission de la médecine
* la référence au « projet parentéral » devenant ultime
* l’argument de l’égalité

La déclaration note en conclusion que « ces réflexions éthiques sur l’AMP ne sont pas déconnectées des autres problématiques sociales et politiques. Les manières d’organiser les liens de la procréation humaine rejaillissent sur toutes les relations sociales et politiques. » Penser la procréation en occultant que les relations tissées entre les êtres humains le sont sur « la dignité, la liberté, l’égalité, l’hospitalité et la fraternité » risquerait de la « réduire à des discussions techniques et financières, qui ne parviennent pas à s’ancrer dans la profondeur du mystère de la personne et de sa dignité. Les défis éthiques actuels nous invitent tous de façon instante à cette forme de considération et de contemplation qui s’affinent aussi dans le dialogue. Nous plaidons donc à nouveau pour le dialogue grâce auquel chacun s’engage à servir une vérité qui le dépasse comme elle dépasse chacun des interlocuteurs. »

- Lire la déclaration

- Présentation de la déclaration sur le site du diocèse de Rennes

- Vidéo : « Dignité de la procréation » par Mgr d’Ornellas

- Voir ou revoir Église et Bioéthique

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.