Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Je-m-appelle-Benedicte
        Je m’appelle Bénédicte

Je m’appelle Bénédicte

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 30 juillet 2014
  • réagir
  • 0 vote

Témoignage d’une jeune maman de la communauté Hmong


« Comme chaque réfugié, nous, peuple hmong, avons tous traversé des déserts et des persécutions, vécu dans la souffrance et la faim. Nous ne parlions pas la même langue et nous n’avions pas la même culture ni les mêmes traditions mais nous nous sommes adaptés aux conditions et à l’environnement.
Nous les Hmongs, avons traversé le Mékong (fleuve) comme le peuple hébreu.
Certains ont perdu la vie et d’autres ont survécu, avant de s’exiler dans des pays voisins et enfin d’atterrir en France, la « Terre promise », où coule beaucoup d’abondance. Par la
suite, nous avons été accueillis tout d’abord par le Secours Catholique et catéchisés par Soeur Agnès et les prêtres des Landes.
Au début, nous ne comprenions pas pourquoi nous devions être baptisés car nos parents ne parlaient pas très bien le français mais nous avons fait confiance car les chrétiens sont un peuple similaire au nôtre. L’intégration fût difficile, nous étions trop attachés à nos traditions.
Plus tard, les pères lazaristes du Berceau de Saint Vincent de Paul nous ont ouvert leurs portes et leurs bras. Nous avons senti une compatibilité de langage, de culture sans différences ni barrières.
Grâce à Saint Vincent de Paul, notre protecteur, nous avons intégrés de suite la Pastorale des migrants avec le Père Salsamendi. La première fois le père faisait grande impression.
Derrière son apparence, se trouvait un grand coeur doté d’un grand charisme. J’admire beaucoup cette énergie, car cela nous donne beaucoup d’espoir.
À chaque rencontre, nous créons de plus en plus de liens sans faire de grands discours, et avançons dans une marche universelle tout en respectant nos identités.
Je voudrais donc remercier tous ceux que Dieu a mis sur nos chemins car Dieu est
vraiment un Père merveilleux.
Personnellement, je me dévoue en tant que bénévole brancardière au sein de l’équipe d’aumônerie du Centre hospitalier de Mont-de-Marsan pour vivre une mission le dimanche matin. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.