Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Homelie-du-dimanche-18-mars-2018

Homélie du dimanche 18 mars 2018

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 24 mars 2018
  • réagir
  • 0 vote

Cet épisode de la vie de Jésus se situe juste après celui de la résurrection de Lazare. Une foule de juifs, dit saint Jean, accourt pour voir non seulement Jésus mais Lazare……L’Évangile d’aujourd’hui commence au moment où la rumeur s’empare de ceux qui n’ont pas été témoins de la résurrection de Lazare et qui ne connaissent pas encore Jésus. « Parmi les grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâques, quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. »

Mais ce qui est beaucoup moins classique - et pour tout dire complètement fou - c’est que Jésus choisit de mourir.
Il ne choisit pas la mort parce qu’il ne peut pas y échapper : il pourrait fuir Jérusalem comme ses amis l’y incitaient.
Il ne choisit pas la mort comme quelqu’un qui trouverait bon de souffrir…. sinon pourquoi aurait-il guéri tant de malades ?
Il ne choisit pas la mort comme un héros qui la défierait sans en ressentir de trouble ni d’angoisse . Non ! et il dit : « Maintenant, je suis bouleversé. »
Il ne choisit pas la mort parce qu’il penserait que Dieu ou les armées célestes n’auraient pas le pouvoir de lui permettre d’y échapper.
Il le fait pour obéir à la volonté du Père jusqu’au bout.

Pourtant,
C’est bien la gloire de son Père ainsi que la sienne d’avoir ressuscité Lazare.
C’est bien la gloire de son Père et la sienne d’avoir guéri le paralytique, rendu la vue à l’aveugle de naissance, guéri la belle-mère de Pierre d’une simple fièvre et tant d’autres hommes de toutes sortes de maladies.
Et ce serait la gloire du Père que son Fils passe par la mort ? Aux yeux du monde, c’est-à-dire de n’importe qui, c’est de la pure folie.
Mais Jésus persiste : « maintenant que puis-je dire ? Père délivre moi de cette heure ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom. Alors du ciel vint une voix qui disait : ‘Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore’. »

Alors, quel est ce Père dont la volonté est de conduire son fils à la mort ?
Jésus n’a d’autre désir que de faire connaître le Père :
Il aurait le pouvoir, au nom de Dieu, de juger et de condamner cette humanité qui veut sa mort mais il ne l’exerce pas.
Il aurait le pouvoir de fuir cette humanité qui ne veut pas de lui mais il y demeure.
Il aurait le pouvoir d’exterminer les puissants qui veulent l’anéantir mais il refuse d’exercer sa puissance.
Il aurait le pouvoir, oui, mais Il est sans force. Il n’aura même pas la force physique de porter lui-même sa Croix. Dieu, en Jésus, se vide de tout pouvoir……
Mais le vide est comblé ! Il se remplit d’amour pour tous, y compris pour ses ennemis sur qui, il implorera le pardon du Père.

Par Jésus crucifié, le vrai visage de Dieu se révèle à l’humanité. Il lui dit : « Je vous donne le pouvoir de m’expulser de vos vies. Je vous donne le pouvoir de me mépriser. Je vous donne le pouvoir de me renier. Mais vous n’avez pas le pouvoir de m’empêcher de vous aimer ! Je vous aime et je vous aimerai toujours quoi que vous fassiez, simplement parce que chacun d’entre vous est mon enfant bien aimé ! »
Ce que Dieu nous demande, par Jésus crucifié, c’est de l’aimer en retour…….. On peut tout imposer à quelqu’un sauf celui d’aimer. Dieu abandonne tout pouvoir sur l’humanité dans l’espérance d’être aimé. Il abandonne tout pouvoir dans l’espérance que l’humanité découvrira que la liberté des enfants de Dieu consiste non pas à dominer les autres mais à vouloir les aimer, à la suite de Jésus, sans retour !
« Père, aide-moi à me dessaisir de moi-même pour me remplir de toi !.... de ton amour ! »

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.