Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Etats-generaux-de-bioethique-2018-9-themes
          États généraux de bioéthique 2018 : 9 thèmes

États généraux de bioéthique 2018 : 9 thèmes

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 janvier 2018
  • réagir
  • 0 vote

Ils ont été dévoilés jeudi 18 janvier par le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE) :
- sept thèmes scientifiques
- deux thèmes sociétaux
Ils feront l’objet de débats dans toute la France au cours des six prochains mois.

La question est de savoir quel monde voulons-nous pour demain.

Un site Internet sera ouvert le 1er février. Il permettra de connaître l’actualité des débats, auditions…


LES THÈMES SCIENTIFIQUES
1- la reproduction, le développement embryonnaire et les cellules-souches (respect dû à l’embryon comme personne potentielle et importance de poursuivre des recherches…)
2- la génétique et la génomique (médecine prédictive et manipulation du génome…)
3- les dons et transplantations d’organes (principes d’anonymat, de gratuité, de consentement au don…)
4- les données de santé (collectées, risques d’atteinte à la vie privée…)
5- l’intelligence artificielle et la robotisation
6- l’impact des neurosciences et des nouvelles techniques d’imagerie.
7- santé et environnement (facteurs environnementaux et droit des générations présentes et futures à vivre dans un environnement sain… ?

LES THÈMES SOCIÉTAUX
1- la procréation (PMA, GPA…)
2- la fin de vie (euthanasie, suicide assisté…)

Jean-François Delfraissy, président du CCNE, craint que ces deux derniers n’occupent tout l’espace médiatique au détriment des autres. Il insiste sur le fait que « sur tous ces sujets, il n’y a ni le bien et le mal, ni le blanc et le noir ». Ces débats doivent selon lui être largement ouverts aux citoyens, et non seulement aux spécialistes.

Pour le Pr Régis Aubry, chef du service des soins palliatifs du CHU de Besançon et membre du CCNE, un des enjeux de ces États généraux est « de laisser advenir le questionnement du citoyen ».

Il reviendra au gouvernement, en automne 2018, de voir s’il y a eu de proposer un projet de révision des loi de bioéthique.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.