Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Et-si-la-Bible-m-etait-contee
        Et si la Bible m’était contée ?

Et si la Bible m’était contée ?

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 23 avril 2019
  • réagir
  • 0 vote

« La Bible n’est pas un conte, mais elle se raconte ». Contée par l’association Chacun, Chacune raconte, elle a été suivie d’un débat sur " Comment vivre ensemble, respect et transmission des valeurs ? " Compte-rendu de la rencontre :


Après l’accueil de Stella, et la présentation des invité(e)s, et des deux intervenantes de l’association « Chacun, Chacune raconte » de « l’Atelier Contes Bibliques des Pays de l’Adour » accompagnées musicalement par un guitariste, ont animé ces moments.
• Josiane Berteaud : « la guérison de la Fille de Jaïre et la Femme hémorragique (Marc 5, 20).
• Christiane d’Avezac : « Le Fils prodigue » (Luc 15, 11).

L’intervention suivie d’un débat sur "Comment vivre ensemble, respect et transmission des valeurs" ?
Et en carrefours animé par Marie-Odile, sur les questions « Quel est le lien entre les contes bibliques de ce jour et le sujet d’aujourd’hui ? » « Comment vivre ensemble, respect et transmission des valeurs » ?

Etaient présents environ 35 personnes ayant répondu à notre invitation.
Nous avons accueilli : Elisabeth Lafaysse, de Bordeaux, notre responsable régionale Acf.
Les femmes en Acf du Pays Basque, représentées par les équipes de Ciboure et d’ Itxassou accompagnées du Père Caracotche.
Ainsi que les femmes du Béarn avec les équipes Acf de Pau et Arthez de Béarn.
Etaient présents également des invité(e)s, quelques femmes de la paroisse de St Paul les Dax, CCFD, ACI, Aumônerie, le père François Gnamké de Dax, ainsi que trois invité(e)s de la communauté Protestante des Landes, et leur représentant Alain Gibert.

Les conteuses nous ont fait vivre un moment « hors du temps »…
Intervention très appréciée de toutes et tous !
Les passages de la Bible contés de manière très « réalistes », ont donné l’impression de les vivre au présent… ! Le musicien nous a fait partager les chants accompagnés à la guitare.

Un débat a suivi, réflexion de chacun(e) sur ces passages bibliques :
Comment les participant(e)s ont ressenti ces textes par rapport à ces époques de « l’histoire »… ?

Puis la mise en carrefour pour répondre aux questions posées :
« Quel lien entre les contes bibliques de jour et le sujet d’aujourd’hui » ?
« Comment vivre ensemble, respect et transmission des valeurs » ?
(cf. cpte rendu joint : « remontée des carrefours »).

En fin de matinée, la messe a été célébrée par le Père Caracotche aumônier des équipes du Pays Basque.

Le repas très convivial, a été partagé avec les équipes inter-diocèses, dans un restaurant proche.
Ce qui a permis de poursuivre nos impressions sur cette rencontre et retrouver l’esprit très amical toujours présent !
Cette belle rencontre a été clôturée avec la visite de l’Eglise romane du 12è siècle, de St Paul les Dax.
Visite guidée par une paroissienne.
L’Eglise Saint Paul est classée « monument historique ». Elle est une étape sur la « Voie de Tours »
du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle a été bâtie sur une colline connue pour l’abondance
de ses sources.

Pour l’équipe de Dax/St Paul les Dax
Stella

REMONTEE DES CARREFOURS

« Quel est le lien entre les contes Bibliques de ce jour et le sujet d’aujourd’hui ? »
« Comment vivre ensemble, respect et transmission des valeurs ? »

Contes adaptés des Textes Bibliques :

Marc 5 (du § 21 à 43) : "Jaïrus et sa fille"… "Guérison d’une femme malade"…
Luc 15 (du § 10 à 32) : "Le fils prodigue"...

CARREFOURS :

La transmission des valeurs, le respect doit passer plusieurs obstacles, l’exemple des jeunes doit nous interpeller, le respect de la nature revendiquée par la jeunesse dans la rue.

Nous notons le non respect envers certaines personnes, le droit de ne pas être d’accord, d’où la liberté de s’exprimer.

Jaïre est passé partout, il a franchi tous les obstacles, il a foncé tête baissée, bousculant tout le monde sans penser aux autres. Il voulait s’approcher du maître à tout prix.
Il a dû faire poser questions, il a osé parce qu’il croyait.

Obstacles au vivre ensemble : monde qui change trop vite, pas le temps de s’adapter, de réfléchir. Beaucoup d’images négatives, perte des contacts humains.

Vivre en famille :
Savoir reconnaître les différences entre enfants, chaque enfant doit être heureux, libre.
Certaines personnes ont besoin d’une expérience de l’épreuve pour retrouver le sens de la vie.
Respect écouter l’autre : j’entends ta souffrance ; donner la même valeur à tout le monde.
Se présenter tel qu’on est.

C’est quand il tombe au plus bas que le fils prodigue ressent le plus fort l’amour de son père.
Dans les deux textes au début il y a la souffrance et en fin l’amour et la vie.
Toute personne a le droit au respect et a la même valeur, même la femme impure, même le SDF. Transmettre, c’est être toujours là.

Respecter les autres, écouter les autres toutes valeurs confondues, essayer de vivre en harmonie en bonne entente se respecter soi même .aider à découvrir les valeurs. vivre dans l’amour
Le respect de l’autre personne permet de vivre dans l’amour et le pardon. Que chacun trouve dans la foi les ressources nécessaires à son épanouissement

Transmettre à mes petits enfants tout en respectant les choix de mes enfants.
Le conte peut être le moyen d’aborder la foi avec des enfants qui vivent dans un milieu laïcs / religieux.

Fils prodigue :
Respect du pêcheur, respect de tout homme quoi qu’il ait fait.
Dieu accueille tout le monde mais le pêcheur a aussi fait un chemin pour revenir vers son père (Dieu).
Transmettre le respect du prochain, en premier jusqu’au sens du service.

Respect des valeurs que nous ont transmis nos parents et que nous transmettons à nos enfants.

Transmission de l’amour, du partage, de la foi. Le respect des autres et de soi même, l’écoute l’unité, la fraternité, l’espérance.

Un conte porte un message, il est accueilli par chacun différemment selon sa situation du moment et l’interprétation de chacun.
Le chemin est pluriel mais la vérité est unique.
Le vivre ensemble, c’est respecter le chemin de chacun.
Dans toutes les situations, il y a toujours moyen de revenir. La porte est ouverte. Nous vivons dans cette espérance.

Pour l’équipe de Dax/St Paul les Dax
Marie-Odile

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.