Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Escalans

Escalans

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er octobre 2017
  • réagir
  • 0 vote

La commune d’Escalans compte 219 habitants et possède 2 églises. Pour le moment, seule l’église de Sainte Meille est animée car l’église Saint Jean Baptiste est en cours de restauration.
Une équipe de village composée de six personnes s’est constituée sur ce relais paroissial.

Église de Sainte Meille

Cette église accueille tous les deux mois, une soixantaine de paroissiens venus d’autres relais pour la célébration dominicale.


L’équipe fleurit l’église, accueille les participants et, à l’issue de la cérémonie religieuse, offre une boisson chaude.
Cette année , le Vendredi Saint, sept personnes se sont réunies pour partager une heure de prières au pied de la Croix et le 11 Novembre, des prières ont eu lieu à l’église.


L’église est de style gothique et se compose d’un chevet à cinq pans et d’une nef de même longueur. Les paysans de l’époque fortifièrent leur église afin d’avoir un abri sûr au moment des guerres. Les meurtrières de la tour nous indiquent son caractère défensif.
Sainte Meille est une Sainte Martyre peu connue du nom d’Eumelia. Cette jeune fille était une compagne de Sainte Blandine de Lyon.


La statue de Sainte Radegonde rappelle l’existence d’une source qui lui était consacrée et où les fidèles se rendaient en procession, dans les temps anciens, le jour de la fête patronale.


A l’angle du cimetière, une Croix gothique s’élève portée par une colonne légèrement torsadée.

Église Saint Jean-Baptiste


Elle est en cours de restauration et c’est l’une des plus intéressantes de la région. Son chevet est antérieur au XIIIème siècle.
A l’intérieur, une inscription gravée sur deux pierres, rappelle son origine. On pense que sa construction remonte après l’an 1088.
L’édifice religieux est couronné d’un clocher mur triangulaire et la volonté de protéger la porte, a conduit les bâtisseurs, à construire un dispositif défensif : entre deux contreforts massifs, un arc a été lancé. Il porte à quatre mètres de hauteur, une chambre forte, percée de meurtrières.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.