Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/Bouge-ta-Planete-6741

Bouge ta Planète

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 avril 2018
  • réagir
  • 0 vote

Nous avions rendez-vous avec les 5èmes samedi 10 mars en vue d’une action pour le Carême avec l’animatrice Solange BARTHÉLÉMY du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement à la salle paroissiale de Linxe, de 9h30 à 12 heures. Notre thème choisi était « Les migrants ». Après présentation de chacun, d’un jeu qui simulait chacun de nous en situation de migrants, nous retenions ce que nous disait Solange : « En tant que chrétien, l’évangile et le Pape François nous demandent d’agir quand un frère est dans le besoin. »



Et Solange nous posait cette question : « Comment peut-on faire pour l’étranger ? ».
« Je peux proposer du travail…dans les mêmes conditions que les français. » « Je ne fais pas de remarques sur ses origines. » « Je le salue comme un autre. » « Le nouveau qui arrive dans une classe peut être violent… il faut être patient. »
Nous partagions ensuite ce que nous avons découvert de cette rencontre. « C’est compliqué à un migrant de passer par des passeurs. Notre pays n’était pas prêt à recevoir un immigré. Notre solidarité est décevante. » « Il existe des lois et des statuts pour accueillir les migrants par chaque gouvernement. Le CADA Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asiles rend ce service. » « Le migrant n’a pas la vie facile. La France donne 60 % de droits d’asile à limiter sur son sol l’accueil des migrants. Ils ne passent plus en méditerranée parce que nous avons fait « un mur » en France. « J’ai découvert ce qu’était le CADA, comment ils accueillaient en France. »
« C’est nul de ne pas être accueilli si nous venons nous réfugier. Nos visions d’accueil ne sont pas assez larges. » « Ce n’est pas cool de regarder nos intérêts communs, vivons la solidarité. » « Il serait bon de proposer une perspective pour le migrant, que cette personne puisse se projeter ; elle est dépendante de la société politique. » « Est-ce que le monde ne peut pas se réguler ? » « Je ne connaissais pas le OQTE l’Ordre de Quitter le Territoire de France. »
« Chacun son regard sur la migration. Ils sont une personne. Tout homme a le droit de se déplacer et de s’installer là où il veut. »

Toujours dans un esprit courtois et convivial, avec le seul regret que le migrant accompagnant Solange ait eu un imprévu et n’est pas pu être des nôtres, l’aumônerie et les 5èmes ont tous appréciés cet échange avec le Comité Catholique contre la faim et pour le Développement.

Jean

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.