Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/APPEL-DECISIF

Appel décisif

Un catéchumène témoigne

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 février 2018
  • réagir
  • 0 vote

Lionel s’apprête à recevoir le sacrement du baptême à Pâques. Touché par le Christ depuis 5 ans et catéchumène depuis 2 ans, il a tenu à nous partager son parcours et la raison pour laquelle il a décidé de rejoindre la famille des baptisés.


Il y a 5 ans, à la suite du deuil de mes parents, séparation avec mon ancienne conjointe et autres difficultés, alors que j’étais au fond du trou, recherchant un sens à la vie, j’ai fait la connaissance d’une femme, chrétienne, qui m’a parlé de DIEU.

A l’époque, c’était vraiment la dernière chose dont j’avais envie d’entendre parler, comme beaucoup. S’il existait, pourquoi tant de souffrances ? Pour moi, c’était des histoires que l’on raconte au petit peuple pour le dominer, ou alors, cela rassure les faibles de penser qu’il y aura une vie meilleure après, etc.
Puis, petit à petit, le Saint Esprit a fait son nid en moi. Pas de révélations ; mais par étape, par petites touches.
Un pas en avant, je commence par l’ancien testament et hop deux pas en arrière…
Nouveau testament, les messes, les louanges, et là, des frissons, des moments de bien-être et par moments, une paix intérieure qui vous enveloppe, vous rassure.
C’est décidé : je veux me faire baptiser et me marier à l’église avec celle qui est devenue ma chérie.
Quoi, comment, deux ans pour se faire baptiser ? Pourquoi est-ce si long, n’existe-t-il pas de stage accéléré, comme le permis, pour récupérer ses points ?
Non ? Bon… je laisse tomber. C’est trop long, trop loin.
Le temps passe et quelques séminaires plus tard, c’est plus fort que moi, il faut que je sois baptisé, que je me mette en règle avec Dieu, comme me dit ma chérie.
Rendez-vous pris à la paroisse : reste à trouver des accompagnateurs et le prêtre qui me suivront. Et là encore, le Saint Esprit met sur ma route des gens formidables : Stéphanie, Christophe, Olivier et Philippe, avec qui je vais apprendre et partager durant un an et demi. Je ne saisis pas toujours tout, mais mes accompagnateurs sont patients et bienveillants.
Après chaque réunion je rentre chez moi avec la banane, hâte d’assister à la prochaine.
Aujourd’hui c’est l’appel décisif, et dans 40 jours, le baptême tant souhaité, enfin...
Je vais enfin pouvoir, reconnaitre Dieu comme "mon, notre" Père, pas mal pour moi qui n’en ai jamais vraiment eu.
Je ne serai plus jamais seul, il est là et il m’attend.
C’est là que je me rends compte que le catéchuménat est fini. Tout ça est passé trop vite, ces moments de partages vont me manquer, je ne suis pas prêt !
Mais j’oubliais : je ne suis plus seul. Dieu pourvoira à tout cela, désormais.

Lionel


(1er sur la photo en partant de la droite)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.