Diocèse d’Aire-et-Dax
https://landes.catholique.fr/2019-Une-nouvelle-annee
          2019 Une nouvelle année

2019 Une nouvelle année

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 29 décembre 2018
  • réagir
  • 0 vote

Bonne et heureuse année à tous


Pendant des milliers d’années, l’homme s’est plu à changer le début de la nouvelle année du printemps vers l’automne, du 1er mars au 1er janvier sous Jules César,(et dans certains cas au 25 décembre), puis au 25 mars. Le 1er janvier a été rétabli à nouveau comme premier jour de l’année par le calendrier grégorien (1582) et adopté immédiatement par les pays catholiques. Les autres pays suivirent graduellement l’exemple : l’Écosse en 1660, l’Allemagne et le Danemark vers 1700, l’Angleterre en1752, la Suède en1753 et la Russie en 1918.

Même de nos jours, les hommes ne peuvent se mettre d’accord sur cette date : La nouvelle année chinoise est célébrée officiellement pendant un mois et commence fin janvier début février. Le Nouvel An des musulmans tombe le premier jour du mois de muharram et commémore la date de l’Hégire (26 juillet 622 apr. J.-C. dans le calendrier grégorien). Étant donné que l’année musulmane se base sur la lune et n’a que 354 jours, son premier jour varie énormément par rapport au calendrier occidental. Le Nouvel An vietnamien, le Têt, tombe entre le 21 janvier et le 19 février. Le Nouvel An juif, un jour solennel appelé Rosh Ha-Shana, est célébré pendant le mois de septembre ou tôt en octobre. Les Hindous de différentes parties de l’Inde le célèbrent à des dates variées.

Et pourtant lorsque l’année 2019 est évoquée, cela signifie que 2019 ans se sont écoulés depuis la naissance de Jésus-Christ. La date de naissance du Messie sert de référence au calendrier grégorien chrétien qui s’est imposé au monde laïque. Les années de l’ère chrétienne qui débute « après Jésus-Christ » sont notées positivement, celles d’« avant Jésus-Christ » négativement.

La planétarisation de l’adoption de notre calendrier grégorien est un reliquat de l’époque où l’Europe chrétienne dominait le monde, avant les suicidaires guerres de 14-18 et 39-45 qui ont profité aux non-Européens.

A l’heure où le laïcisme et l’islamisme bousculent nos 1 500 ans de traditions, il est bon de rappeler cette évidence culturelle. Ce rappel est une pierre de plus pour éviter l’oubli de nos origines.

Il n’est pas interdit de se souvenir de tout ce que le Seigneur a fait durant l’année écoulée, pour lui exprimer notre reconnaissance. Le Nouvel An déclenche une nouvelle ronde de prises de bonnes résolutions – peut-être sont-elles les mêmes depuis dix ans – afin de devenir meilleur dans le courant de l’année, demandons à l’Esprit Saint de nous assister pour les réaliser.

Fêtez le nouvel an dans la joie avec des amis ou en famille, que la fraternité vous unisse pour affronter avec courage l’année nouvelle. La paroisse Saint Paul du Marensin vous souhaite une heureuse et sainte année.

Par contre, certains ne sortiront pas pour célébrer le jour du Nouvel An. Ils ne le fêteront pas sur la piste de danse, ne mangerons et ne boiront pas avec des amis, ils n’échangeront pas de baiser avec des êtres chers. Ils continueront à connaître la guerre, la faim, la solitude, la maladie. Au cours de l’année 2019 apportons notre aide à nos frères dans la détresse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paroisse Saint-Paul-du-Marensin
Curé : Bernard Favorin
206, chemin du Barrat
40260 Castets
Tél./Fax : 09 67 53 40 15
Plan d’accès