Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Temoignage-JMJ-Rio-le-7-Decembre
        Témoignage JMJ Rio le 7 Décembre

Témoignage JMJ Rio le 7 Décembre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 décembre 2013
  • réagir

Rencontre avec Julie FESENTIEU qui est allée au Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio


David JOBBE-DUVAL témoigne de sa rencontre avec cette jeune fille qui a vécu les JMJ de Rio.

"Samedi soir, J’ai été écouté Julie FESENTIEU. A l’invitation de Jean Mora qui se bat corps et âme pour que L’aumônerie de la paroisse vive. C’est dans ce cadre-là qu’a eu lieu une rencontre avec Julie FESENTIEU. Une jeune fille de 20 ans dynamique qui est allée au Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio avec 24 jeunes de notre Diocèse en Juillet 2013.

A peine Julie FESENTIEU venait-elle d’obtenir son BTS en gestion agricole qu’elle ressentit le besoin d’aller voir ailleurs, de « s’aérer ». Cela a nécessité un certain temps de préparation comme aussi une certaine détermination. Ne serait-ce que pour aller se renseigner aux bons endroits.

Et c’est pour cela qu’elle a d’abord pris contact avec une communauté brésilienne toute jeune, basée à Bayonne, inspirée de ce que l’on appelle le renouveau charismatique…Et c’est au sein de cette communauté, qu’elle nous décrit comme très chantante et assez centrée aussi sur la prière et l’adoration du saint sacrement, que Julie va commencer à s’immerger dans la culture brésilienne, en y allant quelque fois.

Le Brésil, nous dit-elle ne met pas le religieux à distance de la société comme nous. Et ne pas aller à la messe n’est pas, dans la plupart des cas, synonyme d’athéisme. Entre la communauté et elle un lien fort, c’est ainsi créé.

Il est vrai aussi que Julie était déjà familiarisée avec le portugais grâce à sa mère. Elle avait donc tous les atouts pour partir à Rio avec 24 autres jeunes du Diocèse en Juillet 2013

Ce qu’elle fit !

Elle passa, comme eux, la semaine missionnaire dans le petit village de CURVELO (situé dans l’état du Minas Gerais) dans une école de la communauté Palavra Viva cité plus haut. Les habitants du village l’ont ainsi bien accueillie. On a fait connaissance on s’est échangé des cadeaux…

Et puis une semaine plus tard en bus il fallait se rendre à RIO dans l’état de Rio qui touche le Minas Gerais pour assister d’abord à la messe d’ouverture dite par le cardinal de Rio dans la cathédrale métropolitaine. Une cathédrale de forme pyramidale avec au centre un crucifix tenu par des câbles, entre quatre colonnes immenses de vitraux.

Durant la semaine, des catéchèses avec traduction dans sa langue maternelle ont été dispensées. Elle a aussi pu voir une personne qui pouvait entendre par la pensée les préoccupations de personnes se trouvant dans l’assemblée…

Enfin Julie nous raconte sa confrontation à l’extrême pauvreté. L’approche de jeunes enfants des favelas et le courage que la ferveur lui a donné pour les approcher. Elle en a aussi profité pour aller voire en haut du Corcovado le Christ Rédempteur de Landowski.

Et puis en fin de semaine elle a assisté à la messe de Clôture avec le Pape sur la plage de Coppa Cabana. Un lieu des plus mythiques à Rio et où les brésiliens aiment se rassembler pour fêter quelque chose d’important.

C’est ainsi que Julie a terminé son témoignage.

Je lui fis bien remarquer que lorsque nous sommes partis à Rome en 2000 on était huit fois plus et que moi aussi, tout comme mon frère présent, j’avais pu vivre quelque chose d’unique !

Enfin Jean nous a proposé de terminer par une prière et un chant
Et ensuite la soirée c’est terminé par un repas tiré du sac.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.