Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Sainte-Foy

Sainte Foy

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 octobre 2007
  • réagir

Fête : le 6 octobre
Née à : Agen
Meurt à l’age de 13 ans en 303 après JC


Elle est fêtée le 6 octobre, jour supposé de son exécution.

Pendant l’occupation romaine de la Gaule, les persécutions contre les chrétiens sont très importantes à la fin du IIIe siècle. À Agen, c’est à cette période que naît Foy (du latin fides, la foi) qui appartenait à une très riche famille gallo-romaine. Elle a défendu sa foi chrétienne, jusqu’à mourir pour elle, cuite sur un lit d’airain et décapitée, à l’âge de treize ans, à Agen, en 303, après avoir comparu devant le tribunal de Dacien, proconsul romain du règne de l’empereur Maximien. Avec elle moururent sa sœur Alberte, Saint Caprais et d’autres habitants chrétiens de la ville venus partager le sort de la martyre.

Elle n’était guère connue en dehors de la région, jusqu’à un jour de 866 où un moine de Conques, dans le Rouergue, Avariscius, vole ses reliques dans l’église de Sainte Foy d’Agen et les rapporte dans son abbaye de Conques, qui en manquait, pour attirer les pèlerins. Ce type d’action était courant au Moyen Âge, pour attirer les foules de pélerins en recherche d’actes de foi, au travers de pèlerinages. Ce moine aurait passé dix ans à Agen pour endormir la méfiance de ses collègues avant de s’emparer des restes sacrés.

Une autre histoire dit que les ossements de Sainte Foy auraient été mis à l’abri dans l’abbaye lors des invasions normandes qui dévastaient les bords de la Garonne dans les années 800. Quoi qu’il en soit, l’abbaye connut dès lors une grande prospérité et, comme elle se trouvait sur une des routes des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle (la Via Podiensis), les « Jacquiers » s’arrêtaient pour prier devant la belle statue d’or qui contenait le crâne de la martyre.

Sa renommée s’étendit dès lors en France puis en Espagne et au Portugal. Les conquistadores l’emmenèrent dans les Amériques. De nombreuses villes portent son nom : Santa Fe aux É.-U. (Nouveau-Mexique, Texas, Floride, Missouri, Tennessee), Santa Fe de la Vera Cruz en Argentine, Santa Fe de Bogotá en Colombie, et bien d’autres au Mexique, au Honduras, au Panama, au Chili et au Brésil (22 localités dans tout le pays, avec l’orthographe Santa Fé ; source brésilienne : "Atlas rodoviário Quatro Rodas").

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017