Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Renaissance-d-une-tradition-a
          Renaissance d’une tradition à Saint Paul du Marensin

Renaissance d’une tradition à Saint Paul du Marensin

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 15 octobre 2013
  • réagir
  • 1 vote

Ce n’était plus arrivé depuis quelques années et ce fut l’occasion de rencontres amicales et studieuses


Ce 13 octobre, les trois chorales de la paroisse se sont regroupées pour chanter la messe dominicale concélébrée en l’église de Linxe par l’abbé Jean-Marie Napias, curé, les abbés Paul Bancons et Denis Lacouture et le diacre Jean Mora.

Ce n’était plus arrivé depuis quelques années et ce fut l’occasion de rencontres amicales et studieuses pour préparer une cérémonie particulièrement recueillie, sereine et fervente, sous la direction éclairée de Vanessa Abo et l’accompagnement musical brillant de Marie-Noëlle Navailles.

Le relais de Linxe offrit ensuite une « poule au pot » aux soixante deux choristes et conjoints, dans une auberge toute proche. Occasion supplémentaire de se mieux connaître, de renforcer nos relations amicales … sans oublier quelques chants de « banquet » !

Enfin cette belle journée a donné l’occasion aux chefs de chœur de faire un appel pressant à recrutement : la continuité du service des chants liturgiques dépend en effet d’un renouvellement régulier des pupitres et d’un renforcement en voix d’hommes. Gageons que ce message sera entendu et rapidement suivi d’effet !

voila un futur choriste !!

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.