Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Module-Jesus-fais-nous-rencontrer
            Module "Jésus fais-nous rencontrer le Père"

Module "Jésus fais-nous rencontrer le Père"

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 17 décembre 2012
  • réagir

Les enfants sont invités par Jésus à la rencontre de Dieu, Père. Il découvre sa bienveillance pour son peuple


JÉSUS, FAIS-NOUS RENCONTRER LE PÈRE

ETAPE 1 : « Jésus t’appelle à le connaître »

Enjeu de l’étape 1 :
• Ce que Jésus dit de lui dans Jn 10, 1-17 suscite le désir d’entendre l’appel à le connaître et d’y répondre. Reconnaître que Jésus, qui se présente comme le berger, veut nous connaître.

Matériel :
Le livret de l’enfant, De quoi dessiner, Une bible, Chant n°15 « Le Seigneur est mon berger », un signet par enfant avec le texte Jn 10, 14-15

Déroulement :

« Faire connaissance, est-ce utile » ?
• Dialoguer avec les enfants à partir des questions posées pp. 2-3 du livret enfant :
Est-ce que cela rejoint leurs propres questions ?
Pour ceux qui le souhaitent, poser d’autres questions sur le même thème : faire connaissance, est-ce utile ?

Ce dialogue doit se faire rapidement, ce n’est pas nécessaire de prendre du temps dessus. Il ne s’agit pas d’apporter des réponses à toutes les questions, mais plutôt que les enfants prennent conscience de l’importance dans leur vie de faire connaissance, d’entrer en relation avec d’autres.

« Un berger connaît ses brebis »
• Lire avec les enfants Jn 10, 1-15 à partir des pp. 4-8 du livret en s’arrêtant sur les phrases inscrites en haut des pp.5-8.
• Demander aux enfants ce qu’ils retiennent de ce passage biblique :

-  Quels sont les personnages dont parle cette histoire ?

-  Que fait le berger pour ses brebis ?

-  Qu’est-ce qui est important pour que les brebis suivent le berger ?

-  Pour qu’elles vivent ?

-  Qui est ce berger ?

Il n’est pas essentiel de définir ce qu’est un berger. La pointe de ce texte de saint Jean porte davantage sur le lien entre ce berger (Jésus Christ) et ses brebis. Cette relation est comparable à ce qui existe entre le Christ et les hommes. Il est important que le catéchiste écoute et recueille bien les réactions et les questions des enfants par rapport à ce passage biblique.
Le texte de Jn 10 ;1-15 comprend un certain rituel : le berger ouvre la porte ; les brebis l’écoutent ; il les appelle, il les fait sortir, il les conduit, marche à leur tête ; elles le suivent.
Cf. Repère pour les catéchistes

• Insister sur la relation entre le berger et ses brebis exprimée dans le texte par « connaître » et « reconnaître »


« Jésus t’appelle à le connaître »
Prière
• Se rassembler dans un coin de la pièce qui servira de coin- prière.
• Déposer une bible ouverte à la page de Jn 10,1-15.
• Faire le signe de croix.
• Introduire la prière en disant :
« Comme Jésus nous l’a dit dans l’évangile de Jean, le vrai berger connaît ses brebis. Il les appelle par leur nom, et elles le reconnaissent. Ce berger, c’est Jésus Christ. Il appelle chacun de nous à le connaître. Mais quelle sera la réponse de chacun ? »

• Appeler chaque enfant en leur disant : « N…, Jésus t’appelle à le connaître ». Puis leur remettre un signet sur lequel est noté Jn10, 14-15 : « Moi je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. » Ceux qui acceptent de répondre à cet appel poursuivent leur déplacement jusqu’à la bible et posent les mains dessus. Ils retournent ensuite à leur place.

• Lire ensemble la prière p.12 du livret enfant.
• Chanter « le Seigneur est mon berger ».
• Conclure par le signe de croix.





ETAPE 2 : « Jésus connaît le Père »



Enjeu de l’étape 2 :
• Jésus nous dévoile sa relation à son Père, et nous révèle que son Père est aussi notre Père. Par Jésus et avec lui les enfants pourront dire : « Notre Père »
<br<

Matériel :
• Le livret de l’enfant, De quoi dessiner, Une bible, Chant n°1 : « Ô Père, je suis ton enfant ».

Déroulement :

« Jésus dit que Dieu est son Père »
• Ouvrir une bible et lire Jn 10,14-15(phrase sur le signet de l’étape 1)

La bible mise au centre de l’équipe symbolise cette présence de la Parole de Dieu au cœur de ce qui est vécu dans cette rencontre.

• Poser la bible ouverte au milieu de l’équipe


« Jésus parle à son Père et son Père lui parle »
• Introduire en disant : « Comme nous venons de l’entendre, Jésus, le bon pasteur connaît son Père. Et le Père le connaît. Ecoutons à nouveau Jésus qui parle de son Père. »
• Raconter à partir de l’annexe Lc 2, 41-50.

Grâce aux deux passages bibliques proposés (Lc 2,41-50 et Mc 1,9-11), le catéchiste amène les enfants à découvrir que Jésus aime son Père. Il lui parle. Il l’écoute. La relation d’amour de Jésus à son Père s’exprime par des paroles prononcées en public et aussi dans l’intimité de la prière (Mt 6, 9-13).

• Demander aux enfants de trouver ce qui est dit de la relation de Jésus et de son Père.
• Continuer en précisant que Dieu parle aussi à son Fils.
• Raconter à partir de l’annexe Mc 1, 9-11.
• Reprendre avec les enfants ce que Dieu dit de Jésus : « Tu es mon Fils bien-aimé ».


« Jésus nous dit que son Père est aussi le nôtre  »
• Dire aux enfants : « Les amis de Jésus le voyaient souvent se retirer pour aller prier. Ils lui ont demandé ce qu’il disait à Dieu, son Père. C’est ainsi qu’il les a invités à prier : « Notre Père… »
• Inviter les enfants qui le veulent à répondre à la question suivante : « Le Père de Jésus est-il aussi mon Père ? ». Ils inscrivent leur réponse à la p.12 de leur livret.


« Prier le Notre Père »
• Prendre solennellement la bible ouverte au début de l’étape et l’amener dans l’espace prière. La poser et s’incliner devant elle.
• Faire le signe de croix
• En montrant l’attitude de Jésus à Gethsémani à partir de l’illustration de la p.9 du livret enfant, prier le Notre Père (pp.14-15) en disant : « comme Jésus, tournons notre cœur vers notre Père et disons la prière que Jésus nous a laissée : Notre Père … ».
• Le catéchiste arrête la prière après chaque ligne et après un bref temps de silence lit la partie développée.

Le catéchiste veillera à ne pas développer l’épisode de Jésus à Gethsémani. Pour cette rencontre il ne s’arrête que sur l’attitude de Jésus à son Père. Ce passage biblique est repris pour lui-même dans l’étape suivante.
• Chanter « Ô Père, je suis ton enfant »
• Conclure par le signe de croix
• Proposer aux enfants de prier chez eux avec leurs parents le Notre Père.


ANNEXES :

D’après Lc 2, 41-50
“Après la fête de la Pâque à Jérusalem, Joseph et Marie repartent vers Nazareth. Au bout d’une journée, ils s’aperçoivent que Jésus n’est pas parmi les compagnons de voyage. Ils ne cherchent pendant 3 jours et c’est au Temple, qu’ils le retrouvent. Là, Jésus écoute, interroge les maîtres de la Loi. Marie toute étonnée lui dit : « Nous t’avons cherché partout. Nous étions morts de peur. » Jésus répond : « Ne saviez-vous pas que je dois être chez mon Père ? » Joseph et Marie ne comprennent pas ce que Jésus dit.”

D’après Mc 1, 9-11
Jésus se fait baptisé par Jean dans le fleuve du Jourdain. Alors qu’il sort de l’eau, l’Esprit descend sur lui. Une voix se fait entendre du ciel : « Tu es mon fils bien-aimé, en toi j’ai mis tout mon amour ».




ETAPE 3 : Jésus donne sa vie par amour

Enjeu de l’étape 3 :

• En découvrant le mystère pascal (mort et résurrection du Christ) et en reconnaissant que Jésus donne sa vie par amour, les enfants expérimentent ce qui constitue le cœur de la foi de l’Eglise.

Matériel :
• Le livret de l’enfant, De quoi dessiner, Une bible, chant n°1 « Ô Père je suis ton enfant »

Déroulement :

« Regarde, Jésus fait la volonté de son Père »
• Raconter les épisodes de la passion du Christ en s’appuyant sur les illustrations du livret pp. 9-11.
• Demander aux enfants ce qu’ils retiennent de cet épisode :
- Que ressent Jésus ?
- De quelles façons donne-t-il sa vie ?
• S’arrêter sur la phrase inscrite sur la page : « Père que ta volonté soit faite ». Chercher avec les enfants si l’expression « que ta volonté soit faite » se retrouve dans un autre texte.
• Faire ainsi le lien avec le Notre Père qu’ils auront prié à l’étape précédente.

Selon ce qu’auront vécu les enfants, certains pourront aussi évoquer d’autres moments où Jésus a montré sa confiance en son Père : rencontres, miracles, discours, etc…En notant la similitude entre les deux expressions contenues dans le texte biblique et dans la prière du Notre Père, le catéchiste pourra faire le rapprochement entre l’attitude de Jésus et celle du croyant qui met sa confiance en Dieu Père en acceptant de faire sa volonté.
Cf. Repères pour les catéchistes.



« Prier « Notre Père » »
• Prendre solennellement la bible ouverte au début de l’étape et l’amener dans l’espace prière. La poser et s’incliner devant elle.

Il est important de répéter certains gestes pour être initier aux temps de prière. Le fait de reprendre la bible, de s’incliner devant elle, de faire le signe de croix et de redire le Notre Père permet d’entrer dans la prière de manière plus habituelle.

• Faire le signe de croix.
• Chanter « Ô Père je suis ton enfant ».
• Prier le Notre Père en s’arrêtant un temps bref sur « que ta volonté soit faite » et en prenant la même position des personnages de la p.13 (à genoux, les bras tendus vers le haut).
• Conclure par le signe de croix


ANNEXES :

« Comment l’évangile de Jean parle-t-il de la relation Père-Fils-hommes ? »

Le Père et le Fils

Tout l’évangile de Jean est centré sur la révélation de Dieu par son Fils. « Dieu, certes, personne ne l’a jamais vu, mais le Fils unique qui est dans le sein du Père, lui l’a fait connaître. » (Jn1 ,18). Dans un langage imagé et simple mais chargé de symboles, et profondément ancré dans la tradition juive, l’évangéliste met en lumière, tout au long du récit et des discours, la relation qui unit Dieu le Père, le Dieu du peuple élu, à son Fils Jésus qu’il a envoyé dans le monde pour communiquer sa vie aux hommes. « Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jn17, 3). Cette relation transparaissait déjà dans les 3 autres évangiles (les Synoptiques), et tout particulièrement dans la prière de louange rapportée en Mt 11,25-27 et Lc 10,21-22 qui levait le voile brièvement sur ce mystère de la filiation divine du Christ. « Nul ne connaît le Fils sinon le Père, et nul ne connaît le Père sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler. » (Mt 11,27 ; Lc 10,22). En Jean cependant, on est comme plongé au cœur de cette relation. Il suffit de noter la multiplication des expressions telles que « le Père et moi » ou « mon Père et moi » dans la bouche de Jésus pour s’en convaincre.




ETAPE 4 : « Croire en Dieu et lui faire confiance »

Enjeu de l’étape 4 :

• Croire en Dieu et lui faire confiance. Découverte de l’engagement de saint François d’Assise

Matériel :
• Le livret de l’enfant, De quoi dessiner, Une bible, Le chant n°1 : « Ô Père je suis ton enfant »

Déroulement :

« Je fais confiance à qui ? A Dieu ? »
• Regarder la p.18 du livret enfant et repérer à quels moments la confiance est nécessaire dans les situations illustrées : qui fait confiance à qui ?
• Demander aux enfants de dire en qui ils font confiance, et qui leur font confiance.
• Introduire ce temps en disant : « Au nom de notre foi et de ce qui est dit dans la bible, nous croyons que Dieu aime chacun de nous comme son fils ou sa fille bien-aimé. » Demander aux enfants : « Quels sont les moments, les évènements où vous avez l’impression de faire confiance en Dieu ? ». Chacun répond librement à cette question.
• Demander aux enfants s’ils connaissent des croyants qui ont mis leur confiance en Dieu, qui ont accepté de faire sa volonté.


« François accepte de connaître Jésus »
• Lire l’histoire de saint François d’Assise pp.16-17 du livret enfant.
• Prendre un temps de partage autour de quelques questions :

-  Comment Jésus appelle-t-il François ?

-  Quelle est la réponse de François ?

-  Qu’est-ce que cette réponse change dans sa vie ?

Saint François d’Assise répond rapidement, sans réfléchir à l’appel qu’il entend. Il montre bien la confiance qu’il a en Jésus. Même si au début, il n’a pas bien compris, il continue jusqu’à changer radicalement de vie. Il a le goût de connaître et de servir toujours davantage le Christ.

« Prions Notre Père »
• Regarder les différentes photos pp.14-15 du livret et repérer les attitudes des personnes. Préciser aux enfants qu’elles prient toutes le Notre Père.
• Demander à quels moments, en équipe, à la paroisse, à l’école, ils disent le Notre Père, et quels sont les gestes, attitudes qu’ils font.
• Rejoindre le coin-prière.
• Faire le signe de croix.
• Chanter « Ô Père je suis ton enfant »
• .Prier avec le Notre Père
• Conclure avec le signe de croix.



REPERES POUR LES CATECHISTES


« Comment l’évangile de Jean parle-t-il de la relation Père-Fils-hommes ? »

 Le Père et les hommes

La manifestation de ce lien privilégié et absolument unique entre Jésus et son Père est ordonnée à notre participation à cet amour, à cette vie divine qui les unit. Un mot clé de l’évangile de Jean qui ouvre au mystère de cette relation est la conjonction « comme ».
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés, demeurez dans mon amour » (Jn 15,9) ; »Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît et que je connais le Père » (Jn10, 15) ; « Tu les as aimés, comme tu m’as aimé » (Jn17, 23).
Nous sommes insérés dans la relation entre Jésus et son Père, et donc vivifiés par cet amour, qui rejaillit dans nos relations humaines : « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » (Jn13, 34) ; « Comme toi, Père tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient en nous afin que le monde croit que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée afin qu’ils soient un comme nous sommes un » (Jn17, 21-22).

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.