Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Les-eglises-de-la-paroisse-Sainte
        Les églises de la paroisse Sainte Marie des Arrigans

Les églises de la paroisse Sainte Marie des Arrigans

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 mars 2014
  • réagir

Présentation rapide des huit églises de notre paroisse


1 Eglise Saint Martin de Pouillon

La construction de son chevet roman remonte à la fin du XI°siècle
Fortifiée pendant la guerre de cent ans, elle est incendiée pendant les guerres de religion et reconstruite au fil des siècles. Dans la deuxième moitié du XIX°siècle, elle s’agrandit de deux travées et se coiffe du clocher actuel. Les vitraux qui illustrent les béatitudes ont été réalisés sur des cartons de Mme Blanc-Subes de St Pandelon, ceux qui éclairent les absidioles par un pouillonnais, Pierre Décla, et mis en place en 1973

2 Eglise Sainte Madeleine d’Ossages

Elle est construite au milieu du cimetière qu’elle domine de son clocher carré et de sa flèche polygonale. L’intérieur a été restauré en 1992, l’extérieur plus récemment.
Au dessus de l’autel : la peinture d’un pélican. Le pélican était très souvent représenté en peinture ou en sculptures au Moyen Age.
La légende dit que cet oiseau perce son corps avec son bec pour nourrir ses petits de son sang. Les chrétiens y ont vu un symbole du Christ donnant sa vie pour les hommes.

3 Eglise Saint Barthélémy de Mouscardès :

Elle se dresse à l’écart du village sur un tuc non loin des arènes fierté de ce village « coursayre ». L’église d’aujourd’hui est le résultat de plusieurs campagnes de travaux effectués entre le Moyen Age et notre époque. Le clocher est construit en 1865 par un charpentier nommé Labrousse.
Souvenir : l’écarteur Jean Pierre Rachou, mort en août 2001 dans les arènes de Dax, a été accompagné par la longue file de ses amis de la course landaise en deuil, qui s’étirait sur la route montant des arènes à l’église, comme un trait d’union entre la tradition populaire et la tradition chrétienne.
Il était surnommé : « le Mousquetaire » à cause de son épaisse moustache.

4 Eglise Saint Jean Baptiste de Misson

Née au 12ème siècle, l’ancienne église en bois a brûlé, elle a été reconstruite en 1864 où elle se trouve actuellement. Le village est venu se construire tout autour. Son clocher sera ajouté en 1911.
Construite au cœur géographique de la paroisse Sainte Marie des Arrigans, elle accueille :
La « Heste gasconne » la fête de la paroisse, le 3ème week-end d’octobre
La Fête Dieu ( début juin)
La Batère tous les 3ème week-end de juillet
La messe réunit chaque mardi une douzaine de fidèles ferventes qui ont la joie de partager l’Eucharistie et la Parole du jour avec nos abbés.

5 Eglise sainte Catherine de Cagnotte

Depuis la Révolution, l’église a subi de nombreuses transformations, de nombreuses restaurations. Elle conserve quelques vestiges d’un passé où elle fut une abbaye prospère fondée par les bénédictins avant le 9ème siècle.
La légende : l’abbaye est établie auprès du tombeau d’une jeune martyre dacquoise au 5ème siècle de notre ère. Une statue représente la sainte avec une petite chienne (symbole de fidélité) couchée à ses pieds.
Une « cagnotte » en gascon.
Actuellement son « accoustique » est très appréciée par les chorales pour y donner leurs concerts et y enregistrer leur CD

6 Eglise Saint Laurent de Gaas

Elle est construite au cœur du village au milieu du cimetière. Il faut monter plusieurs marches pour y entrer par un clocher porche.
Son trésor : Le tableau du maître-autel daté du 18ème siècle. Il représente la Crucifiction.
Inscrit sur la liste des objets mobiliers classés au titre des Monuments Historiques en 2012, il a été restauré par des professionnels et il a retrouvé sa place dans le chœur de l’église à Pâques 2013 où chacun peut l’apprécier. Il a été inauguré le 21 septembre 2013.

7 Eglise Saint Pierre et Saint Paul d’ Habas

L’ancienne église Saint Etienne d’Esleich a été abandonnée après sa mise à sac par les troupes protestantes en 1569. Ses matériaux ont servi à élargir la chapelle du bourg située au centre de Habas. Cette chapelle deviendra la nouvelle église paroissiale. Profondément transformée au cours du 19ème Siècle, elle s’enrichira de vitraux en 1878 et d’un décor intérieur peint en 1897.
Son nom : elle porte le nom des apôtres Pierre et Paul. Leurs statues se reconnaissent dans le chœur : Pierre avec le coq à ses pieds et les clefs à la main … Paul tenant le livre d’une main et l’épée de l’autre, celle-ci n’étant pas un signe guerrier mais le symbole de la parole de Dieu qui pénètre à la manière d’une « épée à 2 tranchants ».
Et ce qui étonne, c’est dans la frise du fond du chœur une croix à l’envers. Elle correspond à la tradition d’après laquelle Pierre aurait été crucifié la tête en bas

8 Eglise Saint Jacques d’Estibeaux

L’église actuelle a été terminée en 1847. Elle a remplacé la chapelle Sainte Catherine devenue trop vétuste pour recevoir les fidèles. Cette chapelle avait elle-même remplacée la très ancienne église Saint Martin démolie entre1775 et 1790.
La nouvelle église conserve, à l’intérieur de ses murs, 2 statues provenant de ces anciens édifices : la statue de St Jacques et celle de St Martin.
A la fin du 19ème siècle le clocher reçoit 2 cloches : l’une de 612 kg l’autre de 250kg et la nef se parent de vitraux qui l’éclairent. Ils ont été rénovés en 1956.
A côté s’élève une curieuse motte de terre (site classé en1942) de 15 m de hauteur. Cette butte est-elle naturelle ou a-t-elle été édifiée pour servir de guet ? Mystère ! De son sommet s’offre une vue panoramique sur les clochers, les châteaux d’eau et les coteaux de Chalosse.

En savoir plus

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.