Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/L-eglise-Saint-Jean-Baptiste-de
        L’église Saint Jean Baptiste de Laluque

L’église Saint Jean Baptiste de Laluque

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 décembre 2007
  • réagir


L’historien dacquois De Sauviac, signale l’existence à Laluque, au 11e siècle, d’une église romane titrée : Sanctus Joannès di Laluke. En fait, l’église primitive, datant du 8e siècle, aurait été saccagée ainsi que le Bourg, par les Normands au 9e siècle et par les Sarrasins au 10e puis reconstruite au 11e et 12e siècles. On lui donna l’aspect d’une citadelle avec des murs épais et des créneaux. Cette église fut de nouveau incendiée, sans doute lors des guerres franco-anglaises des 13e et 14e siècles, puis obstinément reconstruite. C’est pour une part l’église actuelle, restaurée au 19e siècle, entre 1854 et 1873. Avec, entre autres, son abside du 11e siècle, elle présente un intérêt historique, artistique et culturel certain.
Elle a bénéficié, en 2007, d’une restauration des peintures de 1873 sous la responsabilité de l’architecte des bâtiments de France, accompagnée d’une rénovation de l’installation électrique, de l’éclairage, de la lustrerie et du chauffage (moquette chauffante par le sol), et d’un réagencement de l’espace. Une réussite !

Sans doute existait-il avant le 8e siècle, d’autres lieux de culte aujourd’hui disparus car Laluque a une longue histoire remontant à l’époque romaine : ainsi en 1877, est trouvé à Laluque un trésor de 180 pièces de monnaies romaines en argent. Un historien dacquois, E. Dufouret, superposant deux documents cartographiques, identifia Laluque avec le "Mosconum" de l’Itinéraire d’Antonin le Pieux, empereur romain du 2e siècle après J.C. Mosconum aurait été un gîte d’étape avec des constructions pour loger bêtes et gens et des greniers à provisions. A proximité immédiate, s’élevait un bois sacré (lucus en latin), d’où le nom de Laluque. Cette tradition d’étape aurait perduré au Moyen Age avec le passage de la transversale du chemin de Vézelay vers St Jacques de Compostelle, en provenance de St-Yaguen, Rion et Boos, rejoignant à Gourbera le chemin de Tours vers St-Paul-les-Dax.
Photos :
3 : Jean Baptiste fait merveille au milieu des peintures restaurées avec un goût infini
4 : L’autel de St Joseph
5 : L’autel de la Vierge
6 : Le baptistère
7 : Le maître autel avec, en fond, l’abside du 11e siècle
8 : Vue sur l’arrière de la nef

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.