Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Je-m-appelle-Mathieu

Je m’appelle Mathieu

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 11 avril 2014
  • réagir

J’ai 29 ans et je suis incarcéré à la prison de Pémégnan (Mont-de-Marsan).


Avant de rencontrer l’aumônerie catholique de la prison, j’étais en révolte contre tout : la société, les gens, ma famille. Je me sentais mal dans ma peau. Je cherchais mon chemin et surtout je me sentais très seul. Je voyais tout en noir.

Une personne détenue m’a parlé de l’aumônerie. Je n’ai pas tout de suite écrit pour leur demander de venir me voir. Je ne voyais pas comment ils pourraient m’aider et ce que ça pourrait m’apporter concrètement.

J’ai finalement sauté le pas en me disant que ma situation ne pourrait pas être pire. Ils ont été très présents, à l’écoute. Ils ne m’ont pas jugé. Ils ont eu la patience d’apprendre à me connaître, tel que j’étais, avec mes blessures du passé et mes angoisses du futur. Ils ont su me redonner confiance en moi et voir la vie autrement, grâce aux longs entretiens qu’on a eus, avec la Parole de Dieu à la messe, les différentes lectures (la Bible, les livres de témoignage).

J’ai trouvé des réponses à mes questions et j’ai réussi à donner un sens à ma vie. Aujourd’hui je me sens libre. Je peux enfin être moi-même et, pour la première fois, je peux le dire, oui, je suis heureux. Les blessures du passé ont été soignées. J’ai repris contact avec mes proches. La rancoeur a fait place au pardon et à l’amour.
Quand je me lève le matin, je suis apaisé et je sais ce que je dois faire de ma journée : partager mon expérience et la Parole de Dieu avec les gens que je rencontre et préparer mon avenir pierre par pierre, afin que les fondations du futur édifice soient solides.

Si je peux réaliser tout ça c’est grâce aux 4 ans que je viens de passer avec les membres de l’aumônerie. C’est une expérience qui me marquera à vie. Je ne pourrai jamais oublier tout ce qu’ils ont fait pour moi.
Nos chemins vont bientôt se séparer mais ils sont dans mon coeur éternellement. Un
grand merci à Françoise, Pierre, Jean-Marc, Francis ainsi que les chrétiens de l’extérieur qui viennent à la messe avec nous et qui donnent de leur temps.

L’aumônerie catholique, c’est l’écoute, la tolérance, la fraternité, la genérosité, le soutien et l’entraide et surtout une grande famille dans laquelle chacun a sa place et y est le bienvenu.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.