Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Homelie-du-21-mai-2017

Homélie du 21 mai 2017

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 21 mai 2017
  • réagir

Aujourd’hui 6ème dimanche de Pâques. Et non pas 6° dimanche après Pâques comme on disait avant le Concile Vatican II. Une manière nouvelle mais très traditionnelle d’indiquer que c’est la même Pâque du Christ qui éclaire tout ce long temps pascal. Il y a trente-six jours, nous fêtions Pâques. Dans 4 jours, nous célébrerons la fête de l’Ascension, 40 jours après Pâques. Et dans 14 jours, la fête de Pentecôte : 50 jours après Pâques…… Pour de bonnes raisons, on parle beaucoup du temps du Carême. Mais on parle bien peu du temps pascal, qui court le risque de devenir peu différent du temps ordinaire. Après le travail de la conversion en Carême, puis le temps des grandes célébrations des jours saints, c’est comme si venait alors une sorte de repos bien mérité… que l’on goûte tranquillement en regardant passer l’un après l’autre les dimanches de Pâques. Pourtant, si le mystère pascal est au cœur de la vie chrétienne, il se pourrait bien que le temps pascal soit moins banal que nous le vivons trop souvent. Je voudrais regarder cela de plus près avec vous.

Le temps pascal s’étend donc sur cinquante jours. Sept semaines et huit dimanches… De quoi s’agit-il ?... Sinon de recréation, réinvention, libération de l’homme. Expansion et dilatation de la résurrection, qui ont besoin d’un temps long, comme au ralenti. Apprentissage progressif de nos yeux à la lumière nouvelle. Lumière douce, comme dans une clairière, pour nous habituer peu à peu à voir, dans cette lumière toute neuve, tout ce qui fait notre vie. Le temps qu’il faut, pour prendre le temps d’accueillir vraiment la lumière du Christ. Lumière de Dieu lui-même qui vient, avec douceur et respect, jusque dans les recoins de notre vie les plus cachés. Alors la vérité de notre vie peut se faire, peu à peu, dans la paix, et elle apparaît dans sa beauté, et elle nous donne la seule joie qui ne passera pas.

Il faut donc bien toutes ces semaines pour que s’infiltre en nous la vie nouvelle du Christ qui vient nous transformer et nous grandir. Car cette vie nouvelle vient en nous par le dedans, comme la sève dans les arbres. Et quelques fois, la vieille écorce craque sous la poussée de la vie de Dieu qui fait du neuf en nous. Notre cœur et notre corps, nos actes et nos choix, doivent parfois se réajuster pour s’accorder à la nouveauté de Dieu qui nous recrée à son image. Saint Paul parle de l’homme nouveau qui est en nous et qui doit grandir jusqu’à ce que le Christ soit tout en tous. Il parle aussi du vieil homme, vieux comme le péché du monde, qui s’accroche mais qui n’a désormais plus d’avenir…. Alors, il se pourrait bien qu’il y ait une conversion d’après la résurrection comme il y a une conversion au temps du Carême. Il s’agit seulement de prendre au sérieux la résurrection du Christ comme le font les écrits du Nouveau Testament et notamment ceux de Saint Jean que nous lisons souvent au temps pascal.

Et ici j’attire votre attention sur le fait que c’est toujours au présent que Jésus nous promet la vie éternelle : « Amen, je vous le dis : celui qui croit en moi a la vie éternelle ». Et aussi : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ». Et le vieux Jean, en terminant sa première lettre, dit encore : « Je vous ai écrit tout cela pour vous faire savoir que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu. »

Et même la liturgie de l’Eglise reprend cette affirmation, en la faisant encore plus concrète. Une préface des dimanches du Missel romain dit : « Dans cette existence de chaque jour que nous recevons de ta grâce, la vie éternelle est déjà commencée… »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.