Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Definition-de-l-association
      Définition de l’association

Définition de l’association

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 11 octobre 2015
  • réagir

ONG de chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes) engagés ensemble pour les droits de l’homme.


L’ACAT est une organisation non gouvernementale créée en 1974 pour lutter contre la torture, contre la peine de mort et pour la protection des victimes.

Membre de la fédération internationale des ACAT qui a statut consultatif auprès des Nations Unies l’ACAT-France est reconnue d’utilité publique.
Au nom du respect de la dignité humaine de toute personne l’ACAT fonde son action sur l’article 5 de la déclaration universelle des droits de l’homme,

« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants »


et sur l’Evangile de Matthieu 25,40 :

« chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

Car le but de la torture est toujours d’humilier, punir, faire régner la terreur, dominer ceux qui ne vous ressemblent pas et qui font peur.

Quelle est l’action de l’ACAT ?

- Prendre la défense de toutes les victimes de torture, prisonniers d’opinion ou de droit commun détenus par des Etats ou des entités non-étatiques, ayant commis ou non des actions répréhensibles
- Soutenir les condamnés à mort (demande de révision des procès et/ou commutation de la peine, correspondances avec certains pour diminuer la souffrance qui peut durer )
- Défendre le droit d’asile, aider ceux qui ont subi la torture ou qui risquent de la subir.

AGIR, c’est

- enquêter, s’informer pour sensibiliser l’opinion publique, les chrétiens, les décideurs, les gouvernements, rendre compte par des rapports, le magazine « courrier de l’ACAT »… et rester vigilants.
- et agir par des interventions individuelles et collectives qui ont aussi fréquemment pour but d’obtenir des avancées juridiques ou législatives.
De nombreux modes d’action sont utilisés pour exercer une pression forte sur les gouvernements, décideurs, autorités internationales, représentations, élus (pétitions, manifestations, actions en justice, campagnes de sensibilisation, plaidoyers, enquête de terrain, rapports ...) par les 37000 adhérents, donateurs, bénévoles et salariés du siège, parfois en partenariat avec d’autres ONG.

L’ACAT agit

- dans le monde entier pour qui que ce soit, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse.
- en toute indépendance, soutenue essentiellement par des dons privés.
- en toute transparence par un contrôle permanent du Comité de la charte pour le don en confiance et une validation des comptes par un commissaire aux comptes indépendant.

- Dans le diocèse

  • Correspondante :
    Odile Claireaux 05 58 41 50 14 - Courriel

- Le site national

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.