Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Commission-Diocesaine-d-Art-Sacre,899
          Commission Diocésaine d’Art Sacré

Commission Diocésaine d’Art Sacré

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 décembre 2007
  • réagir
  • 2 votes

 [1] Crée en 1988, la Commission diocésaine d’art sacré (CDAS) des Landes fait partie du Service diocésain de Pastorale liturgique et Sacramentelle, aux côtés de la Commission liturgie et sacrements et de la Commission de musique liturgique. Présidée par l’évêque et animée par un responsable prêtre, elle comprend une dizaine de membres laïcs et clercs.
Un bureau de 3 à 4 membres traite les affaires courantes (visites et suivis de chantiers, rencontre des communautés et des collectivités locales, lancement et suivi de projets et manifestations, etc.) et l’ensemble de la Commission se réunit habituellement 2 fois par an.
La CDAS dialogue régulièrement avec l’architecte des Bâtiments de France et le conservateur des Antiquités et Objets d’art des Landes. Si le lieu de culte est classé, elle en réfère à la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC Aquitaine).

Note : Depuis la loi de 1906 sur la séparation de l’Église et de l’État, les églises construites avant cette date appartiennent à la commune qui doit en assurer le clos et le couvert. Mais elles sont affectées uniquement au culte catholique en la personne du curé désigné par l’évêque et que l’on appelle l’affectataire. Lui seul est responsable de l’aménagement cultuel de l’église et de son utilisation exceptionnelle à des fins culturelles. Pour l’exercice de ces fonctions, l’affectataire se fait conseiller et appuyer par la Commission diocésaine d’art sacré.

Ses principales fonctions :

1. L’aménagement et réaménagement des lieux de culte en application des Réformes liturgiques du Concile Vatican II, avec tout ce qui, de près ou de loin, influe sur la qualité du culte rendu dans le lieu : Mobilier liturgique ou non, traitement des murs, sols, plafonds, mise en lumière, chauffage, installation ou réinstallation d’éléments de décor, etc.

2. La conservation, sauvegarde et mise en valeur du patrimoine liturgique mobilier et immobilier : Eléments d’architecture, peintures, statues, tissus, vases (ou vaisselle) liturgique, éléments décoratifs, etc.

3. La promotion de la création artistique et de la culture dans et pour les lieux de culte et au-dela. Comme la création de nouveaux objets pour le culte (autel, vêtement, calice, etc.) où l’organisation d’expositions et autres manifestations.

4. La sensibilisation et la formation des fidèles et du clergé aux enjeux fondamentaux de l’art dans la célébration du culte catholique et dans l’annonce de l’Évangile. Cette démarche consiste à aller à la rencontre des paroissiens et de leur clergé dans leurs propres église afin de leur permettre d’en redécouvrir les richesses patrimoniales et symboliques, à proposer des conférences, colloques et expositions ouvertes aussi à un public élargi.

5. Aider à faire respecter les droits de l’affectataire et du propriétaire de manière à favoriser, dans les meilleures conditions, le maintient de la dignité cultuelle et patrimoniale des églises.

La CDAS se rend sur place sur votre demande. Généralement, ces visites se font en présence du curé, du maire (ou de leurs représentants), ainsi que de membres de l’équipe animatrice du relais. L’Architecte des bâtiments de France y est également invité par La CDAS.

Contact : Abbé Michel GUÉRIN

Notes

[1 (Photo)Hans (ou Johan) VON AACHEN (Cologne 1552 - Prague 1616) Nativité de la Cathédrale de Dax.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.