Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/Aller-vers-les-autres-par-la-fete-la-Heste
        Aller vers les autres par la fête : « la Heste »

Aller vers les autres par la fête : « la Heste »

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 mars 2014
  • réagir

Créée en 2001 à l’initiative de l’abbé Hervé Castets, notre fête paroissiale, « la Heste Gascoune » a connu en 2012 sa douzième édition, preuve qu’elle s’est désormais inscrite dans la durée ; d’ailleurs, les gens l’attendent et la notent sur leurs agendas pour le troisième week-end d’octobre.


Puisque nous avons maintenant des pasteurs ivoiriens, la fête de 2012 a mêlé traditions gasconnes et africaines.
La Heste, c’est d’abord douze ans d’amitié. « Amistat, amistat, qu’es la flou la mey bère », dit une chanson qu’interprètent beaucoup de chorales.. Et c’est vraiment l’amitié qui a présidé les « velhades » du samedi soir, dans un des huit villages de notre paroisse, toutes générations confondues, ainsi que la journée du dimanche, à Pouillon les huit premières années, à Misson les quatre dernières.
La Heste, c’est ensuite douze ans d’authenticité. La langue de chez nous était à l’honneur surtout le dimanche, lors de la messe où l’on priait et chantait en gascon , avec les chorales invitées. En 2012, c’est la Communauté de la Mère du Divin Amour qui a animé la messe « à l’africaine ». Cette authenticité, cette chaleur, on les retrouve en dégustant le bourret et le repas gascon où l’on se sent bien, avec une animation de qualité assurée par les Echassiers Lous Gaynuts et la banda Los Campesinos de Pouillon .
La Heste, c’est bien sûr douze ans de saveurs gourmandes. Le repas gascon fait honneur aux saveurs du terroir, avec son bouillon délicieux, sa poule farcie et son pastis cremous, le tout préparé par les cordons bleus de la paroisse.
• La Heste, c’est surtout douze ans de bénévolat
. Ces efforts partagés par les huit relais de la paroisse demandent des trésors d’ingéniosité et d’organisation.
Il faut penser le spectacle du samedi soir, coordonner les différents artistes : les parents et les enfants de l’école Notre Dame, les jeunes acteurs de l’aumônerie, les comédiens adultes qui les accompagnent, les musiciens du Big band de moussu curè…
Il faut beaucoup de cuisiniers et de cuisinières bénévoles, que ce soit pour faire le coulis de tomate en septembre ou pour les ateliers culinaires les vendredi, samedi et dimanche de la heste , beaucoup d’ingrédients, légumes, pâtisseries et fleurs offerts par des particuliers, de nombreux serveurs et serveuses
Il faut encore préparer la liturgie, répéter les chants, faire des bouquets de fleurs, prendre les inscriptions au repas, assurer la communication, compter les sous ,faire la vaisselle . Et j’en passe ! Merci et bravo à tous !
La Heste Gascoune, c’est enfin douze ans de partage, entre paroissiens de Ste Marie des Arrigans bien sûr, entre pratiquants et non pratiquants et ceci, bien au delà des frontières de nos huit relais. Quant au bénéfice, on sait qu’une partie reste dans notre paroisse qui en a bien besoin, mais une autre partie est destinée à des œuvres humanitaires et pastorales, par exemple au Sénégal, à Madagascar ou encore au Cambodge ces dernières années.
Oui, douze ans pendant lesquels, grâce à la Heste, le dynamisme de la paroisse et, par conséquent sa visibilité aux yeux de tous se sont amplifiés. Rendez-vous pour la XIV° Heste , les 18 et 19 octobre 2014, le samedi soir à Pouillon et le dimanche à Misson !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.