Diocèse d’Aire-et-Dax
http://landes.catholique.fr/-Les-courants-modernes-de-l-art-sacre-
      Les courants modernes de l’art sacré

Les courants modernes de l’art sacré

Au début du XX° siècle, en réaction à la « décadence » esthétique de l’art religieux, interprétée comme la conséquence d’un affaissement spirituel, des courants vont naître sur la trame de l’antique « Société de Saint-Jean reconstituée en 1972, qui se recommandait de la renaissance dominicaine en France. Ils se donneront pour objectif la rénovation des Arts Sacrés.

Le mouvement des Catholiques des Beaux-Arts, fondé en 1909 par Paul Regnault, sera la souche d’où surgiront de multiples ramifications : L’Arche, fondée en 1917 par Valentine Reyre et Maurice Storez ; les Ateliers d’Art Sacré, fondés le 15 novembre 1919 par Maurice Denis et George Desvallières ; les Artisans de l’Autel, fondés en 1919 et orientés vers l’artisanat d’art ; l’Atelier de Nazareth, formé en 1928…

Ces mouvements auront pour dénominateur commun le désir de ressusciter l’esprit des corporations d’artistes du Moyen-âge, compagnons constructeurs et décorateurs de cathédrales. Mener une vie chrétienne au service de la production d’un art chrétien authentique, tel sera leur idéal. Car il s’agit bien de groupements d’idéalistes, voire d’utopistes, cherchant à concilier certains invariants d’une tradition plastique, intellectuelle et spirituelle, à la recherche d’une modernité tempérée.

Cette rubrique veut offrir quelques éléments d’information et de documentation ayant un lien avec ce sujet.

- Noël en Septembre